A la Une

Les USA lancent le test ICBM Minuteman depuis le sud de la Californie (VIDEO)

Un ICBM Minuteman III décolle de la base aérienne de Vandenberg © Reuters / Handout

Un missile balistique intercontinental a illuminé le ciel du sud de la Californie avant de traverser l’océan Pacifique jusqu’à un atoll situé à 4 200 km. Le lancement du test a eu lieu à un moment où les tensions autour des traités sur les missiles nucléaires augmentaient.

La vidéo montre le missile balistique intercontinental Minuteman III (ICBM) en train de sauter de son silo à la base aérienne de Vandenberg, crachant du feu et de la fumée. Le missile non armé s’est alors scindé en trois parties, la dernière maquette militaire étant dirigée vers l’atoll de Kwajalein à une vitesse supérieure à 15 000 milles à l’heure.

L’essai de mardi était une routine, et le troisième lancement de ce type depuis Vandenberg cette année. Des lancements de tests sont effectués pour recueillir des informations sur la précision et la fiabilité de l’arme. Ils sont planifiés des mois ou des années à l’avance.

     Essai de lancement de Minuteman III non armé #ICBM à partir de Vandenberg LF-04 mardi soir (5 février) vers 23h01:24 HNP.

     La première photo est lancée + séparation du premier étage, la deuxième photo est recadrée juste après la séparation. Le premier étage encore chaud s’effondre créant ainsi une ligne pointillée très pâle sous pic.twitter.com/dPlTrN3AUf.

 – bryanwann (@bryanwann) 6 février 2019

Néanmoins, le vol d’essai s’est déroulé à un moment où la concurrence des missiles s’était intensifiée sur la scène mondiale. Les Etats-Unis d’Amérique se sont retirés du traité sur les forces nucléaires de moyenne portée (INF) datant de l’époque de la guerre froide, invoquant une prétendue non-conformité de la part de la Russie. Moscou a réagi samedi dans un miroir, affirmant qu’elle quitterait également le traité dans six mois, accusant Washington d’« allégations infondées ».

Bien que les armes à longue portée telles que le Minuteman ICBM n’aient pas été interdites par le traité, le retrait des États-Unis d’Amérique a suscité la crainte d’une nouvelle course mondiale aux armements, l’Europe pouvant potentiellement être le théâtre de l’accumulation nucléaire.

Mis à part le retrait de l’INF, le test Minuteman a eu lieu quelques heures à peine avant que la Russie teste son propre ICBM RS-24 Yars. À la fin de l’année dernière, l’armée russe a également testé son planeur hypersonique à la fine pointe de la technologie Avangard. Le planeur vole jusqu’à 27 fois plus vite que le son, et les systèmes classiques de défense antimissile seraient sans défense contre une telle arme.

Alors que les deux pays se mobilisent, Trump a annoncé le mois dernier des plans pour de nouveaux systèmes de défense antimissile basés au sol, ainsi qu’une « couche de défense antimissile basée dans l’espace ».

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cet article!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :