A la Une

Erdogan pourrait-il contribuer à libérer la ville syrienne de Raqqa avec les USA ?

La Turquie pourrait selon Sputnik participer aux opérations militaires de libération de Raqqa, capitale de l’Etat islamique si une organisation qu’elle considère comme terroriste n’est pas de la partie de leur côté.

La Turquie veut participer à l’opération militaire menée par les États-Unis et leur coalition pour libérer la ville syrienne de Raqqa tenue par le groupe terroriste État islamique, si les Kurdes ne sont pas inclus à l’action militaire, selon les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan.

L’agence Sputnik rapporte les propos du président turc: « Le travail conjoint est très important pour nous. Si les États-Unis n’impliquent pas le Parti de l’union démocratique (PYD) et les Unités de protection du peuple kurde (YPG), nous serons prêts à lutter côte-à-côte avec les États-Unis ».

Pour la Turquie d’Erdogan le Parti kurde de l’Union démocratique est terroriste, car c’est selon lui, une branche du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) et est lié aux Unités de protection du peuple kurde.

Or la Turquie a souvent reçue les exportations des hydrocarbures venues de Syrie faites par les militants de Daech, selon de nombreux reportages.

La Turquie qui a mis entre parenthèse le coup d’État raté avec ses alliés mène une opération nommée « Bouclier de l’Euphrate » en territoire syrien, sans y être invité par les autorités syriennes.

La raison avancée est de chasser les djihadistes de la ville de Jarablos, qui jusque-là ont toujours été les alliés de cette coalition de forces. L’opération turque vise également les combattants kurdes qui ont toujours habité ces localités avant que les terroristes soutenus ne commencent leurs opérations de conquête du pouvoir en Syrie.

MIRASTNEWS

Daech formé à l’arme nucléaire par…

4bk95adff87310em7s_800c450

L’une des plus récentes opérations de l’Armée arabe syrienne à Lattaquié s’est soldée par une terrible découverte : les soldats syriens ont découvert un « manuel pour terroristes » imprimé en Turquie, qui enseigne à ces derniers « comment mener une guerre sur un sol étranger », y compris l’utilisation d’armes nucléaires.

Le livret est rédigé en arabe et a été imprimé à Istanbul, avec le nom de ses éditeurs qui ne cherchent même pas à cacher les origines du livre. Le manuel comporte le logo de la société d’édition Guraba basée à Istanbul, les informations de contact, et même un ISBN, à l’intérieur de sa première page de couverture.

« Le livre décrit comment brûler correctement les villes capturées par les combattants takfiristes, comment abattre tous les arbres, détruire toute vie et exécuter les prisonniers de la bonne manière », explique le soldat syrien à l’origine de la découverte.

« Le livre dit que les takfiristes ont le droit de se marier avec leurs captives. Le livre mentionne même l’utilisation possible d’armes nucléaires », a-t-il ajouté.

Sputnik, qui est à l’origine de cette information, dit ne pas vouloir publier le contenu du manuel pour éviter toute apologie de la violence.

Les autorités syriennes sont extrêmement sensibles à ces publications, qui sont susceptibles d’entraîner un conflit confessionnel. Avant que la guerre n’éclate en 2011, la Syrie était connue comme une nation multiculturelle et multiethnique où des minorités religieuses vivaient en harmonie.

Depuis lors, beaucoup de ces minorités ont été menacées d’asservissement ou d’extermination par les terroristes d’obédience wahhabite, au nombre desquels figurent Daech et le Front al-Nosra.

Source: Parstoday

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :