A la Une

La Grande Stratégie de la Russie pour l’Eurasie fonctionne

Moscou a cherché à maximiser la connectivité avec tous, tout en mettant les intérêts de la Russie en premier

Au cours des trois dernières années, Moscou a réussi à parer les attaques politiques et économiques de Washington, tout en développant rapidement ses relations bilatérales avec presque tous ses principaux voisins régionaux. Sa position géographique stratégique a grandement profité à la Russie alors que le centre de la puissance mondiale se déplace de plus en plus vers l’Est.

Dmitry Trenin (oui, le directeur du Centre de Moscou de Carnegie – personne n’est parfait) a récemment écrit une pièce perspicace sur les «grands desseins» de la Russie pour l’Eurasie. Alors qu’il adopte une approche plus sobre de la question, ses observations sur les raisons pour lesquelles la Russie est si bien placée pour bénéficier d’une Eurasie intégrée valent la peine d’être lues:

La position géographique [de la Russie] au nord et au centre du grand continent Eurasie lui permet d’avoir une vision à 360 degrés de son gigantesque voisinage, de la Norvège à la Corée du Nord, et de Mourmansk à Mumbai.

Il a les deux puissances du continent, l’UE et la Chine, en tant que voisins directs, et il n’a pas à choisir entre eux.

La nouvelle grande stratégie de Moscou est encore en gestation. Il cherche à maximiser la connectivité avec tous, tout en mettant les intérêts de la Russie en premier. Gérer un grand nombre de partenaires très différents est difficile, mais pas impossible, comme le montre l’expérience récente de Moscou au Moyen-Orient.

Maintenir les relations avec la Chine sur un pied d’égalité sera une tâche majeure à long terme. Créer un nouvel ordre régional avec la Chine, l’Inde, l’Iran, la Turquie et d’autres ne sera pas facile non plus. Cependant, l’Union européenne et l’Ukraine font également partie de la Grande Eurasie, et la mission ne sera pas accomplie avant que l’Europe et la Russie n’atteignent une nouvelle norme basée sur l’empathie dans la diversité.

La Syrie est le tournant historique. Moscou a réussi à coordonner un front diplomatique et militaire uni contre Washington et ses États clients. On ne peut plus ignorer les appels de la Russie à un ordre mondial multipolaire. C’est déjà arrivé.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Russia Insider

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :