A la Une

Le premier tanker de gaz russe arrive au Royaume-Uni pour empêcher les Britanniques de geler cet hiver

© sovcomflot.ru

Le tanker russe Christophe de Margerie a apporté le premier lot de gaz naturel liquéfié (GNL) de Yamal au Royaume-Uni. Londres a dû de toute urgence se tourner vers le gaz russe ciblé par les sanctions des Etats-Unis d’Amérique en raison de pannes d’approvisionnement.

Un service de positionnement global met le pétrolier à Harwich mercredi, alors qu’il avait précédemment montré que le navire se dirigeait vers le port de l’île de Grain dans le Kent, où il y a un terminal de regazéification.

Plus tôt ce mois-ci, Novatek, l’un des plus grands producteurs de gaz russes, a déclaré avoir vendu la cargaison de 170 000 mètres cubes de GNL à Petronas LNG UK Limited (PLUK), la filiale britannique de Petronas en Malaisie.

Yamal LNG, situé dans l’Arctique russe, est un projet conjoint de la société russe Novatek, du groupe français Total, de la China National Petroleum Corporation et du Silk Road Fund. Novatek détient une participation de 50,1% dans le projet. Ses partenaires possèdent 20%, 20% et 9,9% respectivement.

Le Royaume-Uni a été contraint de se tourner vers la Russie en raison de pénuries d’approvisionnement en gaz et d’un gel profond qui s’est installé dans le pays à l’époque. Les températures dans le centre de l’Angleterre ont chuté à moins 13 degrés Celsius, ce qui est près de 15 degrés plus froid que la moyenne habituelle de décembre.

Le Royaume-Uni a souffert de pénuries de gaz après la fermeture de la route de transport de carburant la plus cruciale de la mer du Nord. Ineos, une société privée qui possède une raffinerie clé près d’Aberdeen, a déclaré avoir trouvé une fissure dans un pipeline pétrolier et gazier de 42 ans. La société a déclaré qu’il faudrait deux semaines pour le réparer.

Le gaz qui est venu du froid: la Grande-Bretagne se tourne vers l’énergie russe sanctionnée pour éviter le grand gel https://t.co/hQniJpFMYlpic.twitter.com/hRuKBYREOB

– RT (@RT_com) 14 décembre 2017

Le projet Yamal n’est pas directement sanctionné par l’UE, mais à l’appui des sanctions ‘américaines’, Bruxelles et Londres ont imposé diverses restrictions à la Russie qui privent ses entreprises énergétiques de la finance et de la technologie. Ces mesures affectent inévitablement l’innovation et le développement de nouveaux domaines et de nouveaux mécanismes d’approvisionnement, ce qui pourrait compromettre la capacité de la Russie à acheminer du gaz vers le reste de l’Europe.

Le pétrolier brise-glace porte le nom de l’ancien PDG de Total Christophe de Margerie, mort dans un accident d’avion en Russie. Le tanker peut transporter jusqu’à 173 000 mètres cubes de GNL.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :