A la Une

Refroidissement: l’Iran met en garde Trump contre l’exploitation de la réserve pétrolière d’urgence des USA

CC BY-SA 2.0 / Sergio Russo / Green Oil

Le représentant iranien de l’OPEP a donné un conseil au président des Etats-Unis d’Amérique alors que Washington envisage de rogner sur la réserve stratégique de pétrole (RSP, SPR) des USA dans le but de faire baisser les prix mondiaux du pétrole.

« Mon conseil, Monsieur le Président, est d’éviter de toucher le RSP – de refroidir et de renoncer à sanctionner le pétrole iranien », a déclaré le haut représentant du pétrole iranien Hossein Kazempour Ardebili à Bloomberg News.

« Monsieur le Président, comme je l’ai prévu plus tôt, il semble que vous ayez recours au RSP car il n’y a pas de capacité disponible pour couvrir les exportations iraniennes – mais il y aura de nombreuses répercussions », a averti Kazempour.

Les remarques de Kazempour font suite aux reportages des médias états-uniens d’Amérique selon lesquels Washington cherchait à exploiter ses approvisionnements en brut de 660 millions de barils, vendant entre 5 et 30 millions de barils, voire plus, si les ventes sont coordonnées avec d’autres producteurs de pétrole. Les plans viennent en avance sur les élections de mi-mandat de novembre et la date limite du 4 novembre quand les sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre Téhéran entreront en vigueur.

L’Administration Trump a exhorté l’Arabie saoudite et d’autres alliés et partenaires des Etats-Unis d’Amérique à se substituer aux exportations de pétrole brut iranien lorsque les sanctions seront renouvelées. L’Agence internationale de l’énergie estime que jusqu’à la moitié des exportations de Téhéran pourraient être affectées par la décision des Etats-Unis d’Amérique. Selon les médias états-uniens d’Amérique, certains conseillers de Trump sont catégoriquement opposés à la vente des réserves pétrolières d’urgence des USA, soulignant que cela ne devrait être fait qu’en cas de besoin extrême.

Plus tôt ce mois-ci, M. Kazempour avait averti que Washington devrait « réfléchir à deux fois » à l’impact global que pourrait avoir l’arrêt des exportations pétrolières iraniennes. « Mais nous sommes une nation civilisée et un gouvernement responsable », a ajouté le responsable.

L’OPEP et la Russie ont annoncé des plans pour augmenter l’offre mondiale de pétrole le mois dernier, justifiant le mouvement en disant que cela pourrait conduire à des prix du pétrole de 100 dollars le baril en raison d’un déficit perçu de l’offre mondiale.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Refroidissement: l’Iran met en garde Trump contre l’exploitation de la réserve pétrolière d’urgence des USA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :