A la Une

La découverte pétrolière en Afrique du Sud pourrait changer la donne

L’un des points chauds prometteurs des forages d’exploration pétrolière et gazière cette année (l’offshore en Afrique du Sud) vient de produire une importante découverte de gaz naturel et de condensat qui pourrait ouvrir la voie à une nouvelle province d’exploration pour les majors pétrolières et changer la donne énergétique de l’Afrique du Sud.

Le groupe français Total a déclaré cette semaine qu’il avait fait une découverte importante des perspectives de Brulpadda au large de la côte sud de l’Afrique du Sud.

«Grâce à cette découverte, Total a ouvert un nouveau groupe gazier et pétrolier de classe mondiale et est bien placé pour tester plusieurs prospects sur le même bloc», a déclaré Kevin McLachlan, vice-président directeur, Exploration chez Total.

Selon Patrick Pouyanne, directeur général de Total, la découverte pourrait contenir 1 milliard de barils d’équivalent pétrole de ressources en gaz et en condensat.

L’exploitant de la licence, Total, et ses partenaires Qatar Petroleum, CNR International et le consortium sud-africain Main Street, envisagent à présent d’acquérir des données sismiques 3D cette année, suivis de quatre puits d’exploration sur la licence.

«C’est passionnant pour notre pays que cette découverte ait été faite. C’est un potentiel important pour l’économie, et nous nous en félicitons tout en continuant de rechercher des investissements pour faire croître notre économie», a déclaré le ministre sud-africain des Ressources minérales, Gwede Mantashe, à propos de la découverte de gaz.

L’African Energy Chamber (AEC) s’est également félicitée de la première découverte majeure en eaux profondes au large de l’Afrique du Sud, déclarant: «C’est un excellent premier pas pour le pays, qui dépend toujours des importations de pétrole et de gaz en dépit des grandes réserves que l’on pense être dans ses sols et ses eaux.»

Selon AEC, cette découverte pourrait changer le cours de l’économie sud-africaine et aider à réduire la dépendance du pays à l’égard des importations de pétrole et de gaz naturel.

Connexes: L’incertitude des accords commerciaux pèse sur les prix du pétrole

«L’industrie pétrolière espère que cela servira de catalyseur et d’encouragement pour tous les décideurs politiques à créer un environnement commercial favorable aux activités d’exploration et de forage en Afrique du Sud», a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre.

L’Afrique du Sud travaille actuellement sur une nouvelle législation qui séparerait les conditions d’exploration et d’exploitation des ressources pétrolières et gazières de celles des ressources minérales traditionnelles.

 Tsvetana Paraskova

Tsvetana est rédactrice pour le cabinet de conseil Divergente LLC, basé aux Etats-Unis d’Amérique, avec plus de dix ans d’expérience dans la rédaction de reportages tels que iNVEZZ et SeeNews.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Oil Price

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :