A la Une

Syrie : Moscou prévient qu’une attaque chimique pourrait être mise en scène dans les deux jours

© Maxim Shemetov Source: Reuters
Igor Konachenkov le 21 août 2018 dans la région de Moscou (image d’illustration).

Peut-on s’attendre à ce que des armes chimiques ou bactériologiques soient également répandues un peu partout dans le monde sous des faux-drapeaux comme en Syrie ? Les groupes terroristes ont-ils été redynamisés et réactivés dans l’ombre par leurs parrains ?

MIRASTNEWS

Le ministère russe de la Défense a mis en garde ce 26 août contre une possible mise en scène d’attaque chimique qui pourrait se produire en Syrie «dans les deux jours». Des «experts étrangers anglophones» pourraient y participer, a-t-il ajouté.

Le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, a fait savoir ce 26 août que des «experts étrangers anglophones» étaient arrivés en Syrie pour mettre en scène une attaque chimique au chlore dans la région d’Idleb.

«Selon le Centre russe pour la réconciliation en Syrie, qui a reçu ce jour des informations de résidents d’Idleb, des spécialistes étrangers anglophones sont arrivés dans la localité de Hbit, au sud de la zone de désescalade, dans le but de mettre en scène une attaque chimique à l’aide d’engins explosifs au chlore», a expliqué le porte-parole, cité par l’agence de presse russe Tass.

Il a précisé le timing de la mise en scène, qui pourrait se produire à Kafr Zita «dans les deux jours». Des habitants du nord de la Syrie auraient été transportés à Kafr Zita et se prépareraient actuellement à jouer les acteurs de cette mise en scène, a également ajouté le porte-parole. Ce même groupe d’habitants va être utilisé par des «faux Casques blancs» et devrait «filmer des scènes qui seront ensuite diffusées dans les médias du Moyen-Orient, ainsi que dans les médias anglophones», a-t-il poursuivi.

La mise en garde de la coalition occidentale

La veille, le ministère russe de la Défense avait rapporté que des djihadistes, aidés par les Britanniques, seraient en train de préparer une attaque chimique en Syrie, qui pourrait déboucher sur une nouvelle intervention militaire. Quelques jours plus tôt, les Occidentaux avaient en effet mis en garde Damas. John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, avait prévenu que Washington réagirait «très fortement» si l’armée syrienne avait recours aux armes chimiques dans son offensive pour reprendre la province d’Idleb, l’un des derniers fiefs des insurgés islamistes dans le pays.

Le même jour, Paris et Londres avaient joint leur voix à celle de Washington, dans un communiqué commun qui spécifiait : «Nous soulignons également notre inquiétude face à une possible (et illégale) nouvelle utilisation d’armes chimiques […] Nous restons résolus à agir si le régime d’Assad utilise à nouveau des armes chimiques.» En avril, attribuant au gouvernement syrien une présumée attaque chimique à Douma (sans en apporter les preuves), les Etats-Unis et leurs alliés, dont Paris et Londres, avaient effectué des bombardements contre plusieurs cibles syriennes. La Russie, alliée de Damas, a toujours affirmé que l’attaque de Douma avait été mise en scène par les Casques blancs, qu’elle accuse d’être alliés aux djihadistes.

Lire aussi : La Syrie et l’axe des «droit-de-l’hommistes»

Source: RT France

Moscou: la mise en scène d’une attaque chimique en Syrie est possible d’ici deux jours

© Sputnik . Valeri Melnikov

De grandes provocations avec une prétendue utilisation d’armes chimiques contre la population civile et avec la participation de spécialistes étrangers anglophones sont prévues d’ici deux jours dans la localité de Kafr-Zita, dans la province syrienne d’Idlib, a annoncé dimanche le ministère russe de la Défense.

Des habitants de la province d’Idlib ont annoncé aujourd’hui au Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit que des spécialistes étrangers anglophones étaient arrivés dans la localité de Hbit afin de mettre en scène une «attaque chimique» avec du chlore, a déclaré dimanche aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

L’attaque est ainsi prévue d’ici deux jours contre la localité de Kafr-Zita, située à six kilomètres au sud de Hbit, a-t-il précisé.

«Un groupe d’habitants transportés du nord de la province se préparent dans la localité de Kafr-Zita à la mise en scène de “dégâts” à cause de “munitions chimiques” et de “bombes barils” des forces gouvernementales syriennes. Est également préparée l’assistance par des sauveteurs déguisés des “Casques blancs” et le tournage de vidéos destinées à être diffusées dans des médias au Moyen-Orient et anglophones», a expliqué le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Selon la Défense russe, cette initiative vise à «déstabiliser de manière brusque la situation et à saper la dynamique stable du processus de paix en cours», a-t-il conclu.

Hier, la Défense russe a annoncé que les États-Unis, conjointement avec la France et le Royaume-Uni, envisageaient un bombardement en Syrie au motif de l’utilisation par Damas d’armes chimiques.

«À cet effet, le destroyer The Sullivans de l’US Navy avec 56 missiles de croisière à son bord est arrivé il y a quelques jours dans le golfe Persique. Un bombardier stratégique В-1В de l’US Air Force doté de 24 missiles de croisière air-sol AGM-158 JASSM a été positionné sur la base aérienne Al Oudeid au Qatar», a-t-il souligné samedi.

Source: Sputnik News – France

Des milliers de terroristes préparent une offensive à grande échelle à Hama, Alep et Idlib

Des terroristes en Syrie. (Photo d’archives)

« Plusieurs milliers de terroristes, munis d’armes lourdes et de véhicules blindés, se préparent à lancer une offensive d’envergure contre les provinces syriennes de Hama et d’Alep », a annoncé, le samedi 25 août, le ministère russe de la Défense.

Le ministère a déclaré que le chef du groupe terroriste Tahrir al-Cham, affilié à l’organisation terroriste du Front al-Nosra, avait appelé tous les terroristes opérant dans la province syrienne d’Idlib, dans le Nord-Ouest, à se préparer pour une offensive contre les forces gouvernementales syriennes.

« Plusieurs milliers de terroristes, équipés d’armes lourdes et de véhicules blindés, se sont mobilisés dans le cadre d’une offensive visant Hama et Alep », a annoncé le porte-parole du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

« Les soi-disant exercices menés par les Casques blancs pour se préparer à “tout cas de contamination chimique” se déroulent actuellement dans la ville de Jisr al-Choghour dans la province d’Idlib », a indiqué le porte-parole.

Dans ce droit fil, le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov, a déclaré que les terroristes du groupe Tahrir al-Cham préparaient une provocation de nature chimique à Idlib pour accuser les forces gouvernementales syriennes d’utiliser des armes de ce type contre les civils.

« Les terroristes avaient amené huit cartouches de chlore pour organiser une attaque chimique à Jisr al-Choghour. Ces conteneurs ont ensuite été remis aux terroristes du Parti islamique du Turkestan (PIT) et transportés vers le village de Haluz, près de Jisr al-Choghour », a ajouté Konachenkov.

« Les scénarios d’attaque chimique, actuellement en cours de préparation par les terroristes en Syrie, visent à permettre à la France, au Royaume-Uni et aux États-Unis de mener une attaque contre des cibles du gouvernement syrien », selon l’armée russe.

Pour ce faire, le destroyer USS The Sullivans, avec 56 missiles de croisière à bord, est arrivé dans le golfe Persique il y a plusieurs jours, tandis qu’un bombardier américain de type US В-1В, transportant 24 missiles de croisière air-sol AGM-158 JASSM, a été déployé sur la base aérienne al-Udeid au Qatar.

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Syrie : Moscou prévient qu’une attaque chimique pourrait être mise en scène dans les deux jours | Boycott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :