A la Une

Début de solutions? La Chine veut que les Etats-Unis d’Amérique supportent le coût de la guerre commerciale en rendant les terres rares plus rares

PHOTO DE FICHIER: Sol contenant des éléments de terres rares, province de Jiangsu, Chine © Reuters

L’association chinoise des terres rares a averti que le conflit commercial avec les États-Unis d’Amérique nuirait aux entreprises et aux consommateurs des Etats-Unis d’Amérique, confirmant ainsi sa volonté de transformer en armes les éléments prisés.

Les éléments de terres rares sont essentiels pour l’industrie de pointe dans la fabrication de tout, des téléphones portables aux avions de combat modernes.

L’ACREI (Association des industries des terres rares de Chine), qui regroupe près de 300 mineurs, transformateurs et fabricants, a tenu une réunion spéciale plus tôt cette semaine, quelques jours à peine après que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump ait menacé de frapper Pékin avec un nouveau lot de droits de douane.

Que sont les métaux des terres rares et pourquoi sont-ils l’option nucléaire de la Chine dans une guerre commerciale avec les États-Unis d’Amérique?

Dans une déclaration publiée mercredi, l’association a qualifié la politique tarifaire de Washington de « brimades commerciales » visant à empêcher le développement de la Chine. « Nous exprimons notre ferme opposition », a-t-il ajouté, ajoutant que les sociétés chinoises de terres rares devraient activement développer leurs marchés étrangers et nationaux.

Bien que l’ACREI ait reconnu qu’il n’y avait pas de gagnants dans une guerre commerciale, elle a averti que les citoyens et les entreprises états-uniennes seraient victimes du conflit entre les deux plus grandes économies du monde.

« Le coût des tarifs imposés par les États-Unis d’Amérique devrait être supporté par le marché et les consommateurs des Etats-Unis d’Amérique », indique le communiqué.

Le Pentagone veut sécuriser l’approvisionnement en terres rares après les menaces chinoises de réduction des exportations – rapport

Les commentaires de l’association des terres rares viennent compléter les allusions précédentes de Pékin selon lesquelles elle pourrait imposer des restrictions aux exportations de ces matières. Les craintes ont été suscitées par la visite du président chinois Xi Jinping dans une installation de terres rares à Jiangxi en mai, après quoi les médias locaux ont annoncé que le gouvernement chinois était prêt pour l’interdiction d’exportation.

Une telle démarche pourrait être douloureuse pour les États-Unis d’Amérique, qui comptent principalement sur la Chine pour la fourniture des matériaux nécessaires à la production de dispositifs de haute technologie et à des fins militaires. Dans une tentative apparente de sécuriser l’approvisionnement en éléments vitaux, le Pentagone a demandé aux mineurs états-uniens le mois dernier de faire rapport sur leurs capacités de production et de présenter des plans pour développer l’industrie.

La Chine représente plus de 80% de l’offre mondiale de terres rares et les exportations sont déjà en baisse. En juin, il a exporté 3 966 tonnes de matériaux, soit 26,8% de moins que lors de la même période de l’année dernière.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :