A la Une

En direct de New York après que Trump ait ordonné un déploiement militaire – Vidéo

Image d’archives

L’administration Trump et le Deep State vont-ils réussir très rapidement à maîtriser l’expansion du Coronavirus COVID-19 qui semble apparaître comme créer dans des laboratoires secrets ou vont-ils s’engager dans une guerre de diversion, avec le soutien de l’Union européenne défaillante?

© REUTERS / Andrew Kelly

Le président des Etats-Unis d’Amérique (EUA) Donald Trump a ordonné de déployer 1 000 militaires, principalement des médecins, des infirmières et des spécialistes de la santé à New York au milieu de la nouvelle épidémie de coronavirus.

En direct de New York après que le président des EUA Donald Trump ait ordonné de déployer 1000 militaires pour aider dans la bataille contre le coronavirus.

Dimanche, 273 808 infections au COVID-19 ont été signalées aux États-Unis d’Amérique et plus de 7 000 personnes sont décédées de la maladie, selon l’Organisation mondiale de la santé.

La veille, l’État de New York a enregistré sa plus forte augmentation quotidienne du nombre de nouveaux cas de COVID-19, car 10.841 tests positifs ont été signalés samedi, et le nombre de morts a également augmenté de 630, selon le gouverneur Andrew Cuomo.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Maduro envoie une lettre au peuple des Etats-Unis d’Amérique avec un «message de solidarité et de paix»

Nicolás Maduro, el presidente de Venezuela

© Sputnik / Stringer

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a envoyé une lettre au peuple nord-américain avec un message de solidarité et de paix.

Dans le document, il a exprimé sa solidarité avec « l’important défi historique » que le monde connaît ces mois-ci, se référant à la pandémie de coronavirus.

Nicolás Maduro

@NicolasMaduro

En medio de nuestra lucha sin tregua contra el , envío una carta al pueblo de los EE.UU. con un mensaje de solidaridad y un llamado a la Paz. Ninguna agresión supremacista puede quebrar nuestros lazos de fraternidad.

Maduro a appelé les nord-américains à se réconcilier et exhorte à « freiner » la « folie » du gouvernement du président états-unien Donald Trump.

Maduro a appelé les nord-américains à se réconcilier et a appelé à « mettre un terme » à la « folie » du gouvernement du président des EUA Donald Trump. Il a appelé à tenir leurs dirigeants responsables et à les forcer à concentrer leur attention et leurs ressources sur la lutte contre la pandémie.

« J’invite le peuple des États-Unis d’Amérique (…) Je demande, avec la cessation des menaces militaires, la fin des sanctions (…) Je vous demande le cœur entre vos mains de ne pas laisser votre pays se voir encore une fois entraîné dans un autre conflit sans fin, un autre Vietnam ou un autre Irak, mais cette fois plus près de chez nous », a déclaré le président dans la lettre.

Il a assuré que le Venezuela voulait « des relations fraternelles, une coopération, un échange et un respect », mais en même temps il n’acceptera pas « des menaces de guerre ou des blocus, ni l’intention d’installer une tutelle internationale qui viole la souveraineté » et ignore le dialogue entre son gouvernement et un groupe d’opposants qui a commencé en septembre 2018, a-t-il ajouté.

Auparavant, le président a indiqué qu’il commencerait à déplacer des pièces d’artillerie face à une menace d’utilisation d’armes contre son pays et a assuré qu’il s’agissait de groupes irréguliers financés par les États-Unis d’Amérique et la Colombie, qui ont l’intention d’utiliser la quarantaine et la pandémie pour des actions « terroristes, comploteurs de coup d’État. »

Le président a publié cette lettre après avoir appris que le gouvernement des États-Unis d’Amérique avait envoyé des navires de guerre pour lutter contre le trafic de drogue dans la mer des Caraïbes.

La Maison Blanche a expédié ces navires, quelques jours après avoir accusé Maduro et les hauts responsables de son gouvernement d’avoir intégré un cartel de trafic de drogue et d’avoir offert 15 millions de dollars pour leur capture.

Ces allégations ont été rejetées par le gouvernement vénézuélien.

Lors de son discours, Maduro a également appelé les gouvernements de la Colombie et de l’Équateur à mettre de côté les divergences politiques et a assuré qu’il était prêt à soutenir ces pays face à la crise COVID-19.

Source: Sputnik News

La Colombie nie avoir soutenu l’intervention militaire des Etats-Unis d’Amérique au Venezuela

El ministro de Relaciones Exteriores de Colombia, Carlos Holmes Trujillo

© Sputnik / Vladimir Pesnya

BOGOTA – Le ministère colombien de la Défense a nié que le chef de ce portefeuille, Carlos Holmes Trujillo, soutienne une intervention militaire des Etats-Unis d’Amérique (EUA) au Venezuela et a nié qu’il y ait des mouvements de troupes à la frontière et encore moins la présence de soldats états-uniens sur le territoire à cette fin.

 « A aucun moment, le ministre de la Défense, Holmes Trujillo, n’a indiqué que la Colombie soutenait une intervention militaire des Etats-Unis d’Amérique sur le territoire vénézuélien », a indiqué le ministère dans un communiqué.

À cet égard, il a précisé que Trujillo, dans des déclarations à la presse, « a applaudi que les États-Unis d’Amérique renforcent leur lutte contre le trafic de drogue dans la région, en tenant compte du fait que ce fléau menace la santé et la sécurité des citoyens du monde entier ».

Samedi, une lettre a été envoyée au président Ivan Duque par 23 membres du Congrès et 15 syndicats sociaux, lui demandant de s’abstenir de soutenir toute intervention militaire des Etats-Unis d’Amérique au Venezuela, après avoir rappelé qu’en tant que mandat souverain, ce type Les décisions doivent être approuvées par le Congrès qui, jusqu’au 13 avril, est au chômage en raison de la mise en quarantaine décrétée pour faire face à COVID-19.

La lettre soutient que Trujillo a rendu public le soutien du gouvernement à une éventuelle intervention des troupes états-uniennes au Venezuela, qui « inquiète et mérite une déclaration du chef de l’Etat ».

La déclaration du ministère de la Défense indique que Trujillo a expliqué à l’opinion publique « que les autorités colombiennes participent, avec 22 nations des Amériques et de l’Europe, à la campagne navale d’Orion, qui vise à échanger des informations qui permettent aux pays de renforcer ses capacités d’interdiction des drogues illicites » et que cette campagne est menée depuis 2018 et en est à sa cinquième phase d’opération.

« Le ministère de la Défense indique clairement qu’il n’y a pas de mouvements de troupes colombiennes en relation avec le Venezuela, ni de troupes étrangères sur le sol colombien à cette fin », indique le communiqué.

« Le déploiement de militaires et de policiers colombiens aux frontières ces dernières semaines est dû aux contrôles nécessaires pour vérifier la fermeture des frontières décrétée par le gouvernement national, afin de prévenir la propagation du COVID-19« , a-t-il ajouté.

Le président des EUA Donald Trump a annoncé l’envoi de navires de la Marine au Venezuela pour renforcer ses opérations anti-drogue dans les Caraïbes, après que son administration ait déposé des accusations de trafic de drogue contre le président Nicolas Maduro.

« Aujourd’hui, les États-Unis d’Amérique renforcent leurs opérations anti-drogue en Amérique latine pour protéger le peuple états-unien du fléau mortel de la drogue », a annoncé Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

La mission est composée de navires de guerre, d’avions de surveillance et d’équipes des forces spéciales de la marine états-unienne de ce pays et, selon Trump, ils ont le soutien de 22 autres pays, qui fourniront des informations militaires et de renseignement.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :