A la Une

Le plus récent jet J-20 furtif de combat 1,305MAH Next-Gen de la Chine plane dans les cieux.

© Wikipedia

L’avance du programme du J-20 de combat est source de préoccupation pour le Japon, qui fait face à un déficit de plusieurs années de capacités jusqu’à ce que le F-35 Lightning II devienne prêt au combat – si jamais cela se faisait.

Chengdu Aircraft Company de la Chine (CAC) a construit un faible taux de la production initiale (LRIP) des nouveaux avions de chasse furtifs J-20 avec des séquences vidéo sur des sites chinois montrant la dernière interprétation en pleine fureur cette semaine. Ceci est le second jet J-20 CRTR de combat connu après le premier avec le numéro de série 2101 affiché à la fin Décembre 2015. On pense qu’il y aura un total de quatre de ces jets de nouvelle génération en la possession de la Force aérienne chinoise.

Le jet de combat est peint dans des tons gris le long d’un insigne national atténué, mais contrairement aux J-20 précédents, il n’y a pas de numéros de série identifiables. Les sorties officielles de nouvelles Xinhua et CCTV NEWS de la Chine n’ont pas encore confirmé l’existence du nouveau J-20 en dépit des preuves vidéo pour confirmer son existence.

Les analystes de sécurité estiment que l’apparition de l’avion de combat CRTR suggère qu’il soit en voie d’introduction dans le service, avec la Force aérienne de l’Armée populaire de libération du peuple tout à fait devant les projections officielles du ministère américain de la Défense, que le J-20 deviendrait opérationnelle en 2018.

Le J-20 monte à une vitesse de pointe de 1,305MPH (2.100 kmh) et dispose d’un design furtif comparable au F-35 Lightning II de Lockheed-Martin, mais avec beaucoup moins de rapports des revers techniques et des problèmes de sécurité. Les armes du J-20 sont transportées à l’intérieur, avec une travée centrale censée contient quatre gammes de missiles air-air hors de portée visuelle (BVRAAMs), ainsi que deux missiles air-air à courte portée (AAMS).

Un seul défi reste avant que le J-20 soit intronisé dans la Force aérienne chinoise – quelle source de puissance sera utilisée pour la production de masse de l’avion de chasse? Actuellement, le J-20 est alimenté par deux moteurs Saturne russe AL-31, mais Pékin espère installer éventuellement le 180 kN (40.000 livres-trhust) classé WS-15 turbosoufflantes, mais le programme de développement du moteur à réaction indigène a rencontré une série de problèmes de fabrication qui ont retardé leur production à grande échelle.

L’émergence du J-20 dans le ciel de la mer de Chine du Sud et de l’Est, fournirait à Pékin la supériorité aérienne régionale sans précédent, car elle continue à se battre sur les îles Paracel et Spratly contestées au milieu de l’intervention américaine et pour les Îles Senkaku (Diaoyu) contre le Japon.

L’avance de l’avion de combat J-20 arrive à un moment inquiétant pour Tokyo qui fait face à plusieurs années d’écarts de capacité, ils attendent donc de voir si un avion de chasse F-35 fonctionnel pourra à jamais se matérialiser pleinement après que les États-Unis aient interdits leur allié d’acquérir l’ultra -Elite F-22 Raptor.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :