A la Une

Voici pourquoi les USA veulent l’exclusivité de l’arme nucléaire et s’opposent à la Corée du Nord – le département de la Défense modifie sa déclaration de mission

Le Pentagone, siège du département américain de la Défense, à Arlington en Virginie. ©AFP

Pour la première fois en vingt ans, le département de la Défense des Etats-Unis modifie sa déclaration de mission, excluant la directive préconisant de « dissuader les guerres » et incluant un objectif consistant à « maintenir l’influence américaine à l’étranger ».

Selon le journal britannique The Independent, le département de la Défense a apporté des modifications à l’énoncé de ses objectifs stratégiques pour la première fois en vingt ans, une initiative qui a surpris les médias spécialisés dans les affaires militaires.

« La mission du département de la Défense est de fournir la force militaire nécessaire pour éviter la guerre et protéger la sécurité du pays », pouvait-on lire dans la mouture précédente du texte. Or, dans la nouvelle version, il est écrit : « La mission du département de la Défense est de fournir une force commune d’attaque pour défendre la sécurité des États-Unis et maintenir l’influence américaine à l’étranger. »

La première déclaration date de l’époque de Bill Clinton dans les années 1990, et a été maintenue durant les mandats de George W. Bush et de Barack Obama.

Source: Press TV

Des combattants des Hachd al-Chaabi en Irak. (Photo d’archives)

Un commandant des Unités de mobilisation populaire d’Irak a révélé le compromis entre les miliciens kurdes, soutenus par les États-Unis, et les terroristes de Daech sur la rive orientale de l’Euphrate.

Haïder Husseini al-Ardawi, commandant d’un bataillon des Unités de mobilisation populaire d’Irak (Hachd al-Chaabi), a déclaré, ce dimanche 1er juillet, que les miliciens kurdes avaient atteint les frontières irako-syriennes.

« Ce qui est étrange, c’est que les terroristes de Daech ont lancé des attaques d’envergure, pendant les derniers mois, contre les Hachd, mais qu’ils ont rapidement évacué les zones frontalières qu’ils contrôlaient pour laisser la place aux miliciens kurdes. Il paraît que les terroristes de Daech et les miliciens kurdes sont parvenus à un compromis sous les auspices des Américains », a révélé le commandant irakien.

Il a souligné que cette collaboration entre les miliciens kurdes pro-américains et les terroristes de Daech s’inscrivait non seulement dans le cadre du pillage des ressources pétrolières de la rive orientale de l’Euphrate, mais qu’elle faisait, en plus, partie de la stratégie des États-Unis de nuire à l’axe de la Résistance.

Les forces des Hachd al-Chaabi patrouillent dans les zones désertiques entre Hawija et Kirkouk. ©MEE

Le groupe terroriste Daech se venge des opérations d’envergure des forces armées irakiennes et des Hachd al-Chaabi qui ne cessent de frapper ses positions. Une vidéo a été diffusée par Daech via laquelle le groupe terroriste a menacé les forces armées irakiennes de mort. (…)

« Les Américains cherchent à bloquer totalement la route terrestre reliant Téhéran à Beyrouth et à la Méditerranée en y installant les miliciens kurdes qu’ils soutiennent. Par ailleurs, les Américains comptent implanter une nouvelle base militaire sur la rive orientale de l’Euphrate et près des frontières irakiennes afin de garder un œil sur les activités des Hachd », a-t-il réaffirmé.

Selon les sources syriennes, « les miliciens kurdes, soutenus par les États-Unis, sont impliqués dans une bataille contre les terroristes de Daech afin de mettre la main sur les ressources pétrolières de la Syrie sur la rive orientale de l’Euphrate ».

Ladite bataille est en cours depuis un mois.

Source: Press TV

Ceci peut-il arriver à la Corée du Nord ? – L’armée iranienne rapporte un mystérieux navire états-unien d’Amérique avec des produits chimiques à bord dans le golfe Persique

CC0

Un porte-parole de l’armée iranienne a accusé Washington d’avoir lancé un « complot dangereux » en Irak et en Syrie.

Le général de brigade Bolfazl Shekarchi, porte-parole des forces armées iraniennes, a rapporté dimanche qu’un cargo des Etats-Unis d’Amérique transportant des produits chimiques à bord d’un navire de guerre était entré dans le golfe Persique.

« La vérification des archives du navire de charge MV Cape Ray des Etats-Unis d’Amérique a révélé que le navire était présent sur les côtes proches de l’Irak et de la Syrie, où les Américains avaient lancé une agression militaire sous prétexte de l’utilisation d’armes chimiques par ces pays », a déclaré Shekarchi, selon Mehr News.

Selon l’officier, le cargo est entré dans le Golfe dans le but de déployer sa cargaison chimique en Irak et en Syrie. Shekarchi a accusé Washington de recourir à des « méthodes dangereuses » pour « justifier leur présence illégitime » dans la région.

« Nous avons des détails plus précis sur le navire des Etats-Unis d’Amérique, tels que le nombre de membres d’équipage et la cargaison de produits chimiques en leur possession, qui seront divulgués au public à l’avenir », a promis M. Shekarchi.

Le Pentagone n’a fait aucun commentaire officiel sur les prétentions de l’armée iranienne.

On ne sait pas très bien ce que l’officier voulait dire par sa déclaration d’agression militaire des Etats-Unis d’Amérique sous prétexte d’utilisation d’armes chimiques et s’il parlait de l’invasion états-unienne d’Amérique de l’Irak en 2003 ou de la récente attaque chimique présumée à Damas en Syrie, celle que Damas, Moscou et Téhéran ont appelé une opération de faux drapeau pour justifier les frappes aériennes occidentales contre la Syrie en avril.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

La nouvelle bombe à gravité nucléaire des Etats-Unis d’Amérique testée avec succès par un bombardier B-2 – Pentagone

© AFP 2018 / HO-DOD

Une fois déployées, les armes tactiques et stratégiques de faible à moyenne capacité remplaceront les bombes B61 existantes sur les bases européennes et turques des Etats-Unis d’Amérique.

«Ces tests en vol de qualification démontrent que la conception B61-12 répond aux exigences du système et illustrent les progrès continus du programme d’extension de vie B61-12 pour répondre aux exigences de sécurité nationale», a déclaré le porte-parole de l’Administration nationale de sécurité nucléaire, le Général Brig Michael Lutton des tests dans un communiqué de presse.

Les essais en vol du B61-12 à bord de la plate-forme B-2 ont été effectués le 9 juin au polygone de tir Tonopah du Nevada sous la direction du 419ème Escadron de test et d’évaluation de la base aérienne Edwards, en Californie.

Le Pentagone prévoit de déployer ses bombes B61 Mod 12 sur des bases militaires en Europe, notamment en Allemagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas et en Turquie.

La bombe à gravité nucléaire B61 Mod 12 devrait être compatible avec le F-35 et entrer en service d’ici 2020, en remplaçant les variantes existantes du B61 dans l’arsenal des Etats-Unis d’Amérique. L’arme sera également portée par le B-2 Spirit et son successeur, le B-21 Raider, qui est actuellement en cours de développement.

Initialement introduit dans le milieu des années 1960, le B61 est une bombe de 700 livres avec un rendement de souffle entre 0,3 et 50 kilotonnes, selon le mode. À titre de comparaison, les bombes atomiques Little Boy et Fat Man larguées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945 avaient un rendement d’environ 15 et 20 kilotonnes, respectivement. Quelque 180 B61 sont déployés dans toute l’Europe.

Le Congressional Budget Office estime que Washington consacrera 25 milliards de dollars à la modernisation de ses forces nucléaires tactiques au cours des 30 prochaines années.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Voici pourquoi les USA veulent l’exclusivité de l’arme nucléaire et s’opposent à la Corée du Nord – le département de la Défense modifie sa déclaration de mission

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :